Lil' Gaping Lesbians 8 Agrandir l'image

Lil' Gaping Lesbians 8

83614

: 17/04/2018

En stock

rating Lire l'avis
Note moyenne : 10/10 - Nombre d'avis : 1

29,95 € TTC

En savoir plus

Réalisateur : Jay Sin

Un film avec : Charlotte Sartre   Anna de Ville   Sheena Shaw   Monika Wild   Linda Sweet   Rebecca Black   Kira Thorn   Kristy Black   Gina Gerson   Alexis Crystal   Gabriella Lati   Tiffany Doll   Jureka Del Mar   Selvaggia  

- Making Of
- 2 Disc Set

Durée :256

Avis


Cliquez ici pour donner votre avis


ratingLa maîtrise du hard et de l’esthétique
Olivier B. le 13/07/2018Quelques semaines après la bonne surprise « Anal Acrobats 10 » voici un nouveau dvd réalisé par le maître Jay Sin. Le huitième épisode de la série 100% lesbienne « Lil’ Gaping Lesbian ». On retrouve quasiment toutes les filles qui ont fait notre bonheur dans le dixième volet des acrobaties anales, accompagnées d’autres salopes. Un trio d’américaines ouvre le bal avec notamment Anna De Ville et Charlotte Sartre. On poursuit avec un trio slave composé de deux tchèques Linda Sweet et Rebeka Black et une russe Monika Wild. Encore un trio venu de l’Est nous est servi dans la troisième scène. La charmante russe Gina Gerson ne lâche pas la caméra du regard. On devine qu’elle sait que la situation ne laisse pas les queues spectatrices indifférentes. La très bandante tchèque Alexis Crystal commente de manière excitante les gapes de sa compatriote Kristy Black et ses tatouages explicites. Un très joli duo est composé de la française ultra bonne Tiffany Doll et Jureka Del Mar. Inconnue au bataillon cette dernière est typée asiatique avec des tatouages hors du commun un peu partout sur le corps. Tiffany est comme d’habitude au top de sa forme anale. On termine avec un nouveau trio 100% slave, deux russes Kira Thorn et la ravissante Selvaggia et une lettone Gabriella Lati. Elles nous en mettent pleines yeux. À chaque scène le même c’est le même scénario bien ficelé. La première cochonne se met à quatre pattes le cul en l’air. La deuxième lui écarte les fesses et fixe la caméra du regard. La troisième enfile le gode à l’intérieur du fondement et commente la scène avec des mots bien salaces. Tout ceci se termine par des gapes magnifiques, bien larges et bien ronds. Chacune leur tour elles inversent les rôles offrant ainsi un spectacle merveilleux. Admiratives et émerveillées dès qu’un gape bien rond prend forme ces filles de l’Est s’expriment en anglais. Des fois on comprend tout et des fois rien mais quoiqu’il arrive c’est toujours très excitant. Du très grand Jay Sin comme d’habitude, la maîtrise du hard esthétique. N’hésitez pas une seule seconde à découvrir ou vous replonger dans les sept premiers épisodes de cette série, la meilleure des séries lesbiennes.


disponible dans la même serie