Anal Acrobats 10 Agrandir l'image

Anal Acrobats 10

82715

: 25/02/2018

En stock

rating Lire l'avis
Note moyenne : 10/10 - Nombre d'avis : 1

29,95 € TTC

En savoir plus

Réalisateur : Jay Sin

Un film avec : Kristy Black   Charlotte Sartre   Alysa   Sheena Shaw   Linda Sweet   Rebecca Black   Blanche Bradburry   Isabella Clark   Brittany Bardot   Anna DeVille   Angelo Godshack   Christian Clay   Neeo  

- Fonction éjac
- Making Of
- 2 Disc Set

Durée :268

Avis


Cliquez ici pour donner votre avis


ratingL’univers du gape
Olivier B. le 12/04/2018Deux ans et demi ! C’est la trop longue période qui s’est écoulée entre le dernier film de Jay Sin (Anal Buffet 12 était sorti en octobre 2015) et ce nouveau double dvd mis en boîte par le meilleur réalisateur qui mélange l’esthétisme et le très hard avec talent. L’insoutenable attente a pris fin avec ce nouvel épisode d’Anal Acrobats, le dixième. Charlotte Sartre et Kristy Black nous souhaitent d’ailleurs la bienvenue dès le début de la première scène. Après un jeu de langues très appréciables elles vont se concentrer sans limite sur leur centre d’interêt, le gape ! Charlotte a 23 ans, tatouée de partout la californienne a commencé sa carrière en 2015 et a tourné plus de 160 scènes de cul. A 24 ans la tchèque Kristy a également démarré en 2015. Elle s’est fait carrément tatouer la phrase « I love anal sex » dans le bas du dos. Respect !C’est un délicieux mélange d’américaines et de filles de l’Est qui nous est proposé dans cette œuvre d’art. Les cunnilingus ne sont pas légion mais sont très beaux. Les anulingus sont omniprésents avec le travail de la langue qui fait bien le tour de l’anneau avant d’y plonger. Toutes les perverses s’introduisent dans l’anus des boules bien rondes, bien dures, bien lisses comme des boules de billard, puis les expulsent le plus loin possible. A ce jeu Anna De Ville est une championne. Ses jets sont superbes. L’américaine fait du X depuis ses 18 ans en 2015. Un petit bout de cochonne à l’élasticité anale impressionnante. Ses copines Brittany et Izobella l’ont bien compris. Brittany Bardot est une très belle milf de 37 ans qui a décidé de faire du porno sur le tard. Mieux vaut tard que jamais. Désormais blonde, la russe Izobella Clark est une habituée des films Jay Sin. Tout comme l’autre russe Alysa Gap, transformée par le bistouri, qui forme un duo lesbien sulfureux avec l’américaine Sheena Shaw. Dans toutes les scènes les filles parlent souvent à la caméra et regardent l’objectif. On est au premier rang. Les pipes sont magnifiques bien loin des insoutenables « deep-throats ». Ce petit bruit de débouchage lorsque les godes ou les queues s’extirpent vigoureusement des fions est un régal. On découvre la jeune tchèque Rebeka Black fraîche et souriante avec son visage d’ange et sa rondelle éclatée. Elle s’envoie en l’air avec sa compatriote de 24 ans Linda Sweet. Une bonne bite les rejoint et va les defoncer par le trou de balle comme toutes les pénétrations de ce film. Belle jeune femme de 29 ans mais avec des seins siliconés Blanche Bradburry est également tchèque. Elle s’empale le chibre de son partenaire par le cul, en cavalière inversée, face à la caméra et rythmant le va-et-vient. Le top ! Ce film est un chef d’œuvre à déguster. Les gapes défilent sous nos yeux et nous émerveillent. Jay Sin ou l’art de réaliser des scènes aussi perverses que raffinées. C’est l’un des meilleurs films de ce début d’année soigneusement rangé dans ma dvdthèque à côté du 9.


disponible dans la même serie